Le Flocon de Johann K… comme un parfum de neige !

Aujourd’hui, j’ai fait une très belle rencontre humaine avec Isabelle Larignon, et une magnifique découverte du « Flocon de Johann K« ,  son « bébé » olfactif.

La neige a-t-elle une odeur ? Mais oui, bien sûr !

© MonBazarUnlimited


C’est en s’inspirant de l’astronome Johannes Kepler qu’Isabelle a trouvé une partie de son inspiration, plus précisément par le biais d’un opuscule datant de 1610 que le savant avait dédié à son mécène, un homme richissime amateur… du rien. Kepler souhaite lui offrir en cadeau de nouvel An ce fameux « rien, trouvant finalement dans la nature des flocons de neiges « plus petits qu’une goutte », tombant du ciel et « pareils aux étoiles ». Plusieurs hasards et signes du destin renforceront alors la conviction d’Isabelle d’être dans la bonne direction.

C’est en 2019 que ce même destin la met en contact avec Bertrand Duchaufour, parfumeur qu’elle admire depuis de longues années. Isabelle, qui a étudié le chant lyrique puis s’est professionnellement consacrée à l’écriture dans la gastronomie, décide en 2018 de se reconvertir et suit des études chez Cinquième Sens. C’est donc sa propre (et première) composition qu’elle enverra au créateur de mon adorée « Traversée du Bosphore » et c’est ensemble qu’ils travailleront plusieurs mois sur les rééquilibrages de sa formule.

© MonBazarUnlimited

Et ce Flocon, alors ?


Tout part dans une envolée d’aldéhydes, hyper ciselée, métallique, pimpante et lumineuse. Puis très vite, les notes mentholées et aqueuses s’activent, comme une fine neige qui se détacherait du ciel, attirée par un sol jonché de petites fleurs d’hiver. Imaginez une odeur humide, tellement de saiso, qui nous plongerait dans nos souvenirs d’enfance, où la neige nous semblait alors un miracle de la nature, cadeau extraordinaire qui craque sous les pieds et glace les mains nues. Sur ma peau, l’encens se fait très vite une place de choix, virevoltant dans cette zenitude surprenante, intrépide et insaisissable. J’imagine alors une Geisha emmitouflée d’un lourd manteau orné de mille broderies, se baladant dans ce décor calme et voluptueux et tout juste sortie d’un bain chaud rehaussé de quelques gouttes d’absolue de mimosa. La neige se fait fleurie, ensorcelante. Isabelle a ajouté dans sa composition de l’absolue de narcisse, pour une note miellée et poudrée qui donne encore plus de douceur à l’ensemble. Une merveille !
« Le flocon de Johann K » est un étonnant parfum de peau, à la tenue intense, qui sent l’hiver dans ce qu’il a de plus beau : son calme, sa pureté, son souffle frais, et une Nature au ralenti.

Édité par le collectif quatre-vingt-treize pour ce Noël 2021, ce très beau parfum est disponible à 30€ les 10 ml (sur les photos) et 95 € les 50 ml. Si cela vous interesse, Isabelle peut être contactée par mail : contact@maison-hume.com et via Instagram : @isalarignon.

Merci à Isabelle pour le délicieux moment passe ensemble (nous n’avons pas parlé que de son parfum, d’ailleurs… Ah, les passionnées !).

Le flacon 10 ml m’a été offert, et mon avis est personnel !

Et vous, qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :